Photo
Crédit photo : Cabinet du Premier ministre du Canada
Conférence - 19-20 septembre 2013

La politique étrangère canadienne à l’ère des Conservateurs : ruptures et/ou continuités ?

Sous la présidence des professeurs David Morin et Stéphane Roussel, 13 spécialistes discuteront de leurs textes portant sur les fondements de la politique étrangère du gouvernement Harper et des éléments de rupture et de continuité par rapport à ses prédécesseurs. Ces textes seront soumis à la Revue La politique étrangère canadienne (Canadian Foreign Policy Journal) pour la publication d’un numéro spécial.

JEUDI, 19 SEPTEMBRE 2013
13 h Accueil
13 h 30 Mot de bienvenue
David MORIN, professeur à l’Université de Sherbrooke
13 h 35 Rupture idéologique ? Harper et Chrétien face aux guerres en Libye et au Kosovo
Justin MASSIE, professeur à l’Université du Québec à Montréal
Darko BRIZIC, candidat à la maitrise à l’Université d’Ottawa
14 h 05 L’émergence du néocontinentalisme comme idée dominante en PEC : le discours de Harper à propos de la guerre en Irak
Manuel SOULIÉ, doctorant à l’Université du Québec à Montréal
14 h 35 L’argent ne fait pas le bonheur ! La politique de défense du Canada sous Stephen Harper
Jean-Christophe BOUCHER, professeur à l’Université MacEwan
15 h 05 Pause santé
15 h 15 Virage dans la gestion de l’aide canadienne publique au développement: tensions et dynamiques
François AUDET, professeur à l’Université du Québec à Montréal et directeur de l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaire
Olga NAVARRO-FLORES, professeure à l’Université du Québec à Montréal
15 h 45 Harper et les relations diplomatiques France-Canada
Jérémie CORNUT, post-doctorant à l’Université McGill
16 h 15 Mot de la fin
David MORIN, professeur à l’Université de Sherbrooke

 

VENDREDI, 20 SEPTEMBRE 2013
8 h Accueil
8 h 30 Mot de bienvenue
Stéphane ROUSSEL, professeur à l’École nationale d’administration publique et directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec
8 h 35 Le rôle des provinces dans les négociations commerciales : rupture dans la continuité ?
Stéphane PAQUIN, professeur à l’École nationale d’administration publique
9 h 05 L’affaire Nexen et la politique énergétique du gouvernement Harper
MATHIEU ARÈS, professeur à l’Université de Sherbrooke
9 h 35 La politique étrangère canadienne en matière de droits de l’Homme : continuité et rupture
Pierre BINETTE, professeur à l’Université de Sherbrooke
Philippe DE COURVAL, doctorant à l’Université de Sherbrooke
10 h 05 Pause santé
10 h 15 De la Troisième option à la Troisième voie: réflexion sur le Canada et l’Amérique latine
Marc-André ANZUETO, chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal
10 h 45 Que la faute des Conservateurs ? Évolution et rupture dans la politique étrangère canadienne sur le climat
Annie CHALOUX, chargée de cours à l’Université de Sherbrooke
11 h 15 Mot de la fin
Stéphane ROUSSEL, professeur à l’École nationale d’administration publique et directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec
Stéphane Roussel

Stéphane Roussel

Directeur de recherche
Professeur, École nationale d'administration publique
Annie Chaloux

Annie Chaloux

Co-directrice exécutive du GÉRIQ
Professeure, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke
David Morin

David Morin

Directeur de recherche
Professeur, Université de Sherbrooke
Stéphane Paquin

Stéphane Paquin

Directeur exécutif du GÉRIQ
Professeur, École nationale d'administration publique
La politique étrangère canadienne à l’ère des Conservateurs : ruptures et/ou continuités ?
Quand ?19-20 septembre 2013
Où ?

École nationale d’administration publique

4750, avenue Henri-Julien, Montréal, Local 4037

À 2 minutes des métros Laurier et Mont-Royal (ligne orange)

Accessible aux fauteuils roulants

CoûtGratuit