Magali Vullierme

logo_2500px
Chercheure postdoctorale, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (CEARC, UVSQ) et à l'Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire (IRSEM)

Magali Vullierme est docteur en science politique. Sa thèse, intitulée « Les Rangers et les Rangers Juniors canadiens : vecteur de sécurité humaine des Inuit canadiens », propose une étude des relations entre membres allochtones et autochtones des patrouilles de Rangers. Actuellement, elle travaille sur les risques liés aux changements climatiques, et notamment ceux liés au dégel du pergélisol. Dans ce cadre, elle est rattachée au projet européen Nunataryuk (https://nunataryuk.org/). Elle a effectué plusieurs études-terrains dans l’Arctique, dont certaines avec les patrouilles de Rangers canadiens au Nunavik et au Nunavut.

Rapport de recherche - 10 décembre 2019

Revue annuelle OPSA – L’année arctique 2019

Frédéric Lasserre, Magali Vullierme, Mathieu Landriault, Michael Delaunay, Stéphane Roussel, L'année arctique 2019
La région arctique fait face à de profondes transformations environnementales. La fonte de la calotte glaciaire arctique est bien documentée par les spécialistes du climat et les glaciologues. Si cette tendance est constante et unidirectionnelle, il en est tout autrement des impacts du réchauffement sur des phénomènes sociaux, économiques, politiques et militaires.