Philippe Simard

Dans un contexte où la province de Québec (Canada) et l’État de Californie (États-Unis d’Amérique) se sont engagés à prendre des mesures ambitieuses, conformément à l’Accord de Paris et indépendamment de leur gouvernement central, cet article pose la question de savoir si ces États fédérés mettent réellement en œuvre les dispositions de l’Accord de Paris dans leurs propres juridictions.
Chercheur pour le GÉRIQ et chargé de cours à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke
 

Philippe Simard se spécialise dans les domaines de l’éco-politique internationale, de la transition énergétique, de la paradiplomatie climatique québécoise et de la coopération internationale.

Diplômé d’une maîtrise en études politiques appliquées de l’Université de Sherbrooke en 2019, Philippe travaille actuellement comme chercheur pour le Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec (GÉRIQ), et comme professionnel de recherche et chargé de cours pour l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

Article scientifique - 14 février 2022

“All in” climate regime: federated states as autonomous participants to the Paris Agreement the cases of Québec and California

Annie Chaloux, Philippe Simard, Hugo Séguin, Canadian Foreign Policy Journal, 14 février 2022, 21p.
Dans un contexte où la province de Québec (Canada) et l’État de Californie (États-Unis d’Amérique) se sont engagés à prendre des mesures ambitieuses, conformément à l’Accord de Paris et indépendamment de leur gouvernement central, cet article pose la question de savoir si ces États fédérés mettent réellement en œuvre les dispositions de l’Accord de Paris dans leurs propres juridictions.

Spécialistes

TOUS LES CHERCHEURS

Philippe Simard

Chercheur pour le GÉRIQ et chargé de cours à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke