Philippe Simard

Radio-Canada - entrevue réalisée avec Valérie Boisclair

S’il a milité pour que le seuil d'un réchauffement de 1,5 °C soit maintenu, le Canada s’est toutefois présenté à la COP27 sans avoir rehaussé sa cible de réduction des émissions de GES.
Chercheur pour le GÉRIQ et chargé de cours à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke
 

Philippe Simard se spécialise dans les domaines de l’éco-politique internationale, de la transition énergétique, de la paradiplomatie climatique québécoise et de la coopération internationale.

Diplômé d’une maîtrise en études politiques appliquées de l’Université de Sherbrooke en 2019, Philippe travaille actuellement comme chercheur pour le Groupe d’études et de recherche sur l’international et le Québec (GÉRIQ), et comme professionnel de recherche et chargé de cours pour l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

Chapitre de livre - 8 septembre 2022

Bilan du gouvernement de la CAQ. Entre nationalisme et pandémie: Chapitre 9 Environnement et climat

Annie Chaloux, Philippe Simard, Alexandre Gajevic Sayegh, 2022, pp. 131-150.
Les attentes liées à la protection de l’environnement et à la lutte contre les changements climatiques étaient plutôt basses concernant le gouvernement de la Coalition Avenir Québec (CAQ) en 2018. Dotée d’une vision centrée sur l’économie, la CAQ avait fait peu de promesses environnementales et climatiques durant sa campagne électorale. De plus, il s’agissait d’un premier gouvernement pour la formation de François Legault. Or, depuis les dernières années, plusieurs enquêtes témoignent de la forte préoccupation des Québécois à l’égard de l’environnement et du climat.
Article scientifique - 14 février 2022

“All in” climate regime: federated states as autonomous participants to the Paris Agreement the cases of Québec and California

Annie Chaloux, Philippe Simard, Hugo Séguin, Canadian Foreign Policy Journal, 14 février 2022, 21p.
Dans un contexte où la province de Québec (Canada) et l’État de Californie (États-Unis d’Amérique) se sont engagés à prendre des mesures ambitieuses, conformément à l’Accord de Paris et indépendamment de leur gouvernement central, cet article pose la question de savoir si ces États fédérés mettent réellement en œuvre les dispositions de l’Accord de Paris dans leurs propres juridictions.

Dans les médias

TOUTES LES INTERVENTIONS
23 novembre 2022

Climat : « les dissonances du Canada mises en exergue » à la COP27

Radio-Canada - entrevue réalisée avec Valérie Boisclair S’il a milité pour que le seuil d'un réchauffement de 1,5 °C soit maintenu, le Canada s’est toutefois présenté à la COP27 sans avoir rehaussé sa cible de réduction des émissions de GES.

Spécialistes

TOUS LES CHERCHEURS

Philippe Simard

Chercheur pour le GÉRIQ et chargé de cours à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke