Photo Membres CIRRICQ
Gauche à droite : Paul-André Comeau, directeur du Laboratoire d'étude sur les politiques publiques et la mondialisation; Stéphane Roussel, directeur du CIRRICQ; Nelson Michaud, directeur général de l'ENAP; Raymond St-Pierre, membre du comité aviseur du CIRRICQ Crédit photo : Ali Ihtiyar / CIRRICQ
16 décembre 2012

Lancement du CIRRICQ

C’est le 6 décembre dernier que le Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) a officiellement été lancé à l’École nationales d’administration publique (ENAP) à Montréal devant une soixantaine de personnes. Ce nouveau centre de recherche dirigé par le professeur Stéphane Roussel est basé à l’ENAP et regroupe des chercheurs universitaires, des unités de recherche et des partenaires externes (praticiens) pour étudier des objets liés à la politique internationale du Canada et du Québec. Ce lancement s’est déroulé en présence de messieurs Nelson Michaud, directeur général de l’ENAP, Raymond St-Pierre, journaliste et membre de ce même comité, ainsi que Paul-André Comeau, professeur invité et directeur du Laboratoire d’étude sur les politiques publiques et la mondialisation de l’ENAP et maître de cérémonie pour l’occasion.

Le Centre regroupe sept directeurs de recherche et sept cochercheurs provenant de dix universités différentes (Dalhousie, ENAP, Laval, McGill, Queen’s, Université de Montréal, UQAM, Université d’Ottawa, Université de Sherbrooke, SUNY Plattsburgh). Il accueille également trois unités de recherche (L’Observatoire de la politique et de la sécurité l’Arctique, l’Observatoire de l’Économie politique de défense et le Groupe de recherche sur les relations internationales du Québec) et peut compter sur une série de partenaires, soit :

La Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CREPIQ) à l’ENAP
Le Régiment de Maisonneuve
Queen’s Center for International and Defence Policy
Institute on Quebec Studies (SUNY Plattsburgh)
Observatoire canadien sur les crises et l’aide humanitaires (OCCAH)

» Découvrir le CIRRICQ