4 août 2015

La Russie réclame plus d’un million de kilomètres carrés dans l’Arctique

Le ministère a précisé par voie de communiqué que Moscou réclame 1,2 million de kilomètres carrés du plateau continental arctique qui s’étire à 650 kilomètres des côtes.

Le Canada, les États-Unis, la Russie, le Danemark et la Norvège tentent tous d’asseoir leur souveraineté dans l’Arctique, une région qui pourrait contenir jusqu’à 25 % des réserves non découvertes en hydrocarbures de la planète. La fonte de la glace arctique intensifie la rivalité.

Plus de détails

Stéphane Roussel

Stéphane Roussel

Directeur de recherche
Professeur, École nationale d'administration publique