11 septembre 2018

Le PQ fait marche arrière sur les véhicules électriques

Le Devoir – Le Parti québécois s’est targué lundi de présenter le plan environnemental « le plus contraignant jamais proposé ». Mais il a reculé sur son engagement d’interdire la vente de véhicules à essence à partir de 2035. Entrevue réalisée avec Marie-Michèle Sioui et Annabelle Caillou

Lire l’article au complet

Annie Chaloux

Annie Chaloux

Co-directrice exécutive du GÉRIQ
Professeure, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke