13 janvier 2015

Observer l’intégrisme

À l’heure où la lutte contre l’intégrisme est un thème récurrent des débats politiques, des chercheurs annonçaient mardi la création d’un Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent. Le lendemain, le Parti québécois déposait un projet de loi proposant la création d’un poste d’observateur de l’intégrisme religieux.

On aurait pu croire à une opération de court-circuitage entre « observatoire » et « observateur ». Il n’en est rien. « Le timing peut sembler assez opportun. Mais la majorité des chercheurs travaillaient sur ces questions de radicalisation depuis longtemps », me dit David Morin, professeur à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke et codirecteur du nouvel Observatoire. « C’est une idée qui nous trottait dans la tête indépendamment du projet de loi. On n’a cherché à court-circuiter personne. »

Lire l’article

David Morin

David Morin

Directeur de recherche
Professeur, Université de Sherbrooke