18 juin 2019

Protection de l’environnement : le pipeline de la discorde

Ici Première – entrevue réalisée avec Jacques Dufresne – « Dans une perspective de lutte contre les changements climatiques, le développement de cette infrastructure n’a pas sa place », déplore Annie Chaloux, professeure à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke après le feu vert d’Ottawa pour débuter l’agrandissement du pipeline Trans Mountain.

Consulter l’article

Annie Chaloux

Annie Chaloux

Co-directrice exécutive du GÉRIQ
Professeure, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke