Article scientifique - 25 septembre 2019

Changement de gouvernement à Québec, changement dans la politique climatique québécoise?

Annie Chaloux, Alain Webster et Hugo Séguin, le Climatoscope, 2019, 7 pages.

La politique climatique québécoise a fait l’objet d’un remarquable consensus chez les acteurs politiques depuis l’adoption du premier Plan d’action sur les changements climatiques (PACC-1) en 2006. Quels que soient les partis politiques, au pouvoir comme dans l’opposition, ses grands objectifs et mesures phares n’ont jamais été remis en question. Jusqu’à l’élection d’octobre 2018, la dynamique politique québécoise encourageait les partis politiques à vouloir constamment faire plus, et mieux, que leurs adversaires, chacun se réappropriant à sa manière l’action climatique menée par les autres. En sera-t-il de même du gouvernement caquiste de François Legault, dont l’ADN identitaire et entrepreneurial semble de prime abord peu enthousiasmé par les questions environnementales et climatiques ?

Lire l’article scientifique

Annie Chaloux

Annie Chaloux

Co-directrice exécutive du GÉRIQ
Professeure, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke