Notes de recherche - 2 mars 2015

Négociations dans le secteur public : le cas de la Suède

Jean-Patrick Brady, Notes de recherche GERIQ, 39 p.

Durant les années 1980, les employés du secteur public en Suède ont vu leurs conditions de travail changer radicalement. D’un système de négociation centralisé où les salaires étaient fixés à partir de caractéristiques classiques comme l’ancienneté, le modèle s’est décentralisé et les salaires sont maintenant individualisés, différenciés avec des primes à la performance. Comment expliquer un changement aussi important dans ce domaine en Suède ? Nous expliquons dans cette note que la raison de ce changement provient des transformations du paysage syndical suédois entre 1960 et 1980, alors que les syndicats de cols blancs prennent une place de plus en plus importante dans la société. Les syndicats suédois avaient des intérêts divergents, et la perte progressive d’influence du syndicat des cols bleus, LO (Landsorganisationen i Sverige), au profit de syndicats de TCO (Tjänstemännens Centralorganisation) et de SACO (Sveriges Akademikers Centralorganisation), explique pourquoi une réforme de cette ampleur a été possible dans le contexte plus global de réforme de l’État.

Lire la note de recherche

 

Jean-Patrick Brady

Docteur, École nationale d'administration publique