Québec

7 décembre 2015

Paul Gérin-Lajoie devient président honoraire du GERIQ

15 septembre 2015

La rentrée au GERIQ : le mot du président

30 mars 2015

Record de participation au 6e colloque du GERIQ

Ce ne sont pas moins de 200 personnes qui ont participé au 6e colloque du GERIQ sur les 50 ans de la doctrine Gérin-Lajoie qui a eu lieu toute la journée du 27 mars à l’École nationale d’administration publique.
30 mars 2015

Le GERIQ obtient une subvention de 36,000$ du FODAR et se transforme !

Le Groupe d’études sur les relations internationales du Québec est fier d’annoncer que le Fonds de développement académique du réseau (FODAR) de l’Université du Québec - avec la participation de l’ENAP et de l’UQAM - lui octroie une subvention de 36,000$ pour soutenir son développement.
Article scientifique - 5 janvier 2022

États fédérés et gouvernance climatique mondiale : analyse des engagements du Québec envers l’Accord de Paris

Annie Chaloux, Philippe Simard, Jennyfer Boudreau et Hugo Séguin, Revue québécoise de droit international, vol. 33.2, 33p.
Plus de cinq ans après l’adoption de l’Accord de Paris sur le climat (2015) (Accord de Paris), cet article démontre que le Québec, en tant qu’État fédéré non partie à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), met en œuvre plusieurs des dispositions clefs de l’Accord dans ses champs de compétence, faisant de lui un acteur impliqué et actif dans la gouvernance mondiale du climat.
Notes de recherche - 15 décembre 2021

Favoriser les relocalisations industrielles au Québec par le biais des politiques publiques II Le Québec est-il mûr pour une réindustrialisation d’ampleur? Un aperçu de l’état du secteur manufacturier québécois

Hubert Rioux, Stéphane Paquin, Robert Laplante, Institut de recherche en économie contemporaine, 2021, 17 pages.
La réindustrialisation, notamment par l’entremise des relocalisations et dont la substitution des importations est l’un des effets directs, représente une tendance lourde des stratégies économiques occidentales depuis la crise financière de 2008, qui a mis en évidence les dangers de la financiarisation, de la stagnation des investissements productifs, des délocalisations industrielles et de la déconnexion entre les politiques publiques et l’économie « réelle ». Le Québec ne fait pas exception à cette règle, bien que la croissance annuelle moyenne de son PIB manufacturier depuis cette crise (environ 1,4%) ait été assez substantiellement inférieure à celle des principales puissances industrielles occidentales. Cette croissance du secteur manufacturier depuis 2009 n’a pu que ralentir son déclin relatif en proportion du PIB québécois, son poids stagnant autour des 14% depuis une dizaine d’années alors qu’il atteignait encore les 20% au tournant des années 2000.
Notes de recherche - 15 décembre 2021

Favoriser les relocalisations industrielles au Québec par le biais des politiques publiques II Évolution et positionnement stratégique des chaînes de valeur manufacturières du Québec

Hubert Rioux, Institut de recherche en économie contemporaine, 2021, 98 pages.
La réindustrialisation, notamment par l’entremise des relocalisations et dont la substitution des importations est l’un des effets directs, représente une tendance lourde des stratégies économiques occidentales depuis une bonne douzaine d’années soit, dans la plupart des cas, depuis la crise financière de 2008. Cette crise aura mis en évidence les dangers de la financiarisation, de la stagnation des investissements productifs, des délocalisations industrielles et de la déconnexion entre les politiques publiques et l’économie « réelle ». Le Québec ne fait pas exception à cette règle, bien que la croissance annuelle moyenne de son PIB manufacturier depuis cette crise (environ 1,4%) ait été assez substantiellement inférieure à celle des principales puissances industrielles occidentales
Notes de recherche - 3 décembre 2021

La Western Climate Initiative: petit guide pratique pour bien comprendre le marché du carbone Québec-Californie

Annie Chaloux, Jennyfer Boudreau et Alexandre Michel
Le système d’échange de la WCI, qui détient à ce jour pour membres le Québec et la Californie (WCI 2020b), forme le seul système de plafonnement et d’échange des droits d’émission (SPEDE) au monde à être exploité par des États fédérés issus de pays différents (MELCCC 2018). L’objectif de ce guide est de comprendre de manière plus détaillée les rouages de ce marché du carbone et ainsi d’en offrir les principales clefs de compréhension. Pour ce faire, ce guide fournit un portrait exhaustif des principales modalités et du fonctionnement du marché du carbone Québec-Californie en y exposant son évolution ainsi que son fonctionnement; les modalités et les mécanismes d’acquisition des droits d’émission; et finalement les portraits globaux annuels de 2021 et de 2022 projetés.

Dans les médias

TOUTES LES INTERVENTIONS
18 janvier 2022

Heureux, le Québec ?

La Presse + Comment ça va, au Québec ? Un portrait de l’évolution de la société québécoise, au-delà du produit intérieur brut (PIB) et de l’emploi, vient d’être esquissé pour la première fois à l’initiative du patronat, des syndicats, des environnementalistes et des universitaires regroupés sous le vocable G15+.
28 décembre 2021

Prospective environnementale 2022

Ici Première - Entrevue réalisée par Janic Tremblay Annie Chaloux présente des politiques environnementales que les différents paliers gouvernementaux pourraient adopter en 2022.
27 octobre 2021

Carbone | COP 101 : un retour à la base avant Glasgow

Vous souvenez-vous des faits saillants des COP précédentes, à Kyoto, Copenhague ou Paris? Les COP changent-elles vraiment le monde? Six ans plus tard, l’Accord de Paris est-il une réussite ou une déception? Pourquoi est-on parfois sceptique face à ces rencontres au sommet? À l’approche de la COP26 à Glasgow, nous avons demandé à deux spécialistes des négociations climatiques de nous rafraîchir la mémoire.
24 septembre 2021

Quelque 110 000 étudiants en grève pour le climat

Le Devoir - entrevue réalisée avec Alexandre Shields Des dizaines de milliers d’étudiants du Québec seront en grève ce vendredi, dans le cadre de la plus importante mobilisation « pour la justice climatique » depuis septembre 2019, quand la militante Greta Thunberg avait participé à une imposante manifestation à Montréal. Deux ans plus tard, plusieurs critiquent d’ailleurs la lenteur des décideurs politiques à agir, malgré l’urgence de la crise.
Conférence - Jeudi 27 janvier - 12h-13h

Conférence Arrêtons les mauvais GEStes – édition Estrie

Événement organisé par Trajectoire Québec
Conférence portant sur l’impact de nos habitudes de transport sur l’environnement ainsi que sur les objectifs et défis de la Politique de mobilité durable - 2030.
Conférence - 1er au 12 novembre 2021

Webinaires de l’initiative les Dialogues pour le climat

L’initiative des Dialogues pour le climat vise à coordonner deux semaines de rencontres virtuelles intersectorielles qui coïncident avec les dates de la Conférences des Parties (CdP-26), soit du 1er au 12 novembre. Dans le cadre de ce projet, l'objectif est de rassembler différents acteurs (scientifiques, ONG, praticiens, entreprises, gouvernements) pour créer une programmation en parallèle de la CdP-26 et permettre une meilleure compréhension des enjeux entourant les négociations.
Lancement - 25 octobre 2021

Publication de la troisième édition de la revue le Climatoscope

Pour ne pas sombrer dans le pessimisme et la résignation, le 3e numéro du Climatoscope s’inscrit dans un mode « solutions » : • Comment encadrer l’obsolescence prématurée des objets? • Quelles sont les nouvelles pratiques en urbanisme pour s’adapter aux changements climatiques, comme la lutte aux ilots de chaleurs urbains? • Comment l’agriculture peut-elle réduire ses émissions de GES et maintenir une diversité alimentaire? • Dossier spécial « Perspectives municipale » à l’aube des élections au Québec Voici une série des thèmes abordés dans le numéro #3 du Climatoscope, la revue francophone de vulgarisation scientifique sur les changements climatiques.
- 15 janvier 2020

Le Brexit vu du Québec – Considérations économiques, commerciales et sécuritaires

Hubert Rioux, Note de recherche, GÉRIQ, 2020, 77 pages

Spécialistes

TOUS LES CHERCHEURS

Yannick Dumais

Spécialiste du milieu coopératif, de l'économie plurielle, des logiques institutionnelles et de la pensée économique du Québec.

Antoine Brousseau Desaulniers

Candidat au doctorat en histoire à l’UQAM.

Gopinath Jeyabalaratnam

Fondateur du GERIQ, chargé de cours, Université McGill et Directeur des affaires publiques, Medicom

Islam Ezzat

Chercheur dans l'influence de la délégation canadienne et québécoise sur le mode de scrutin et la prise des décisions au sein de l'UNESCO.
Annie Chaloux

Annie Chaloux

Co-directrice exécutive du GÉRIQ Professeure, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke